TATRA METALURGIE – L’IMPRIMANTE 3D DE BUREAU DANS L’INDUSTRIE LOURDE

TATRA est un constructeur automobile tchèque légendaire. Leur histoire remonte à l’année 1897, ce qui les place parmi les trois plus anciennes compagnies automobile du monde n’ayant jamais cessé d’exister. Leurs camions participent fréquemment au Rallye Dakar, avec plusieurs victoires à leur actif.

TATRA METALURGIE est leur compagnie subsidiaire, qui se concentre sur la production métallurgique – la fonte et la fabrication de pièces métalliques pour divers usages, comme par exemple les chemins de fer, l’automobile, l’agriculture ou la construction de machines industrielles. Certaines sont utilisées par leur filiale, mais ils fournissent également différents clients dans toute l’Europe.

L’impression 3D joue un rôle dans la création de modèles de moulage et de boites à noyaux : des objets dont on prend ensuite l’empreinte dans un produit de moulage pour créer le moule lui-même.

À la base, ces modèles sont fait en bois, en aluminium, en acier ou en fonte, la plupart du temps en utilisant une machine CNC. Néanmoins, diverses modifications technologiques doivent souvent être faites au cours du processus de création, la plupart du temps à la dernière minute. C’est là que les imprimantes Original Prusa entrent en scène. Elles impriment les différentes parties du système d’écoulement, ou les pièces du modèle ou encore des éléments correctifs, qui sont ensuite collés sur l’objet existant. Ces modifications peuvent être permanentes aussi bien que temporaires – par exemple, lors de tests ou pour ajuster la même boite à noyaux pour créer deux tirages légèrement différents.Un détail intéressant pour les hobbyistes parmis vous : toutes ces choses sont imprimées avec une filament PLA ordinaire, le même matériau que les gens utilisent pour imprimer à la maison.

L’impression 3D est un moyen rapide et économique d’ajuster des modèles péniblement créés à l’aide des méthodes traditionnelles. Voici ce que Jiri Kubalec, qui dirige le département ingénierie de Tatra Metalurgie, peut nous en dire : “Le principal avantage c’est qu’il est maintenant beaucoup plus facile de préparer et de créer des modèles. Par rapport à des machines conventionnelles, c’est plusieurs fois plus rapide et économique, que ce soit pour créer de nouveaux projets ou pour ajuster ceux qui existent. Dans les boites à noyaux, les pièces imprimées 3D remplacent celles crées par CNC. Elles jouent leur rôle pour tous les changements de conception. Nos ingénieurs en ont besoin pour obtenir une qualité correcte et pour respecter les délais de livraison des tirages.”

Website: https://www.tatrametalurgie.cz/