LE MONSTRE SPAGHETTI

< Back to 3D PRINT QUALITY TROUBLESHOOTING GUIDE

Même si le nom de cette erreur d’impression a l’air plutôt cool, c’est à peu près la seule chose à son sujet ce qui est bien. Cela se produit généralement à mi-impression ou lorsque l’impression est presque terminée.

Une fois que la première couche n’est pas parfaite, les risques d’échec de l’impression sont plus importants. Le fameux monstre spaghetti en est un parfait exemple. Ce qui se produit habituellement, c’est que l’objet imprimé se détache de la surface d’impression en cours d’impression et que les couches restantes ne collent plus à l’objet. L’autre source commune de ce problème peut être une erreur dans l’objet STL.

 

Comment empêcher le monstre spaghetti d’apparaître :

Vérifiez la première couche – Lorsque vous démarrez l’impression, vérifiez simplement que la première couche colle correctement à toute la surface d’impression. Vous pouvez visionner la vidéo ici pour voir ce qu’il advient des impressions si la première couche ne colle pas correctement à la surface d’impression.

Rechercher des erreurs dans l’objet – Vérifiez toujours le G-code généré dans l’Aperçu de PrusaSlicer. Si vous trouvez des trous ou une géométrie cassée, vous pouvez réparer l’objet STL vous-même ou vous pouvez utiliser l’un de nos guides précédents où nous montrons Comment réparer des objets 3D cassés.

Essayez d’augmenter la température du plateau – Si vous avez déjà rencontré cette erreur, essayez de relancer l’impression et augmentez la température du lit de 5 °C. Cela devrait aider avec l’adhésion de la première couche. Vous n’avez pas besoin de redécouper l’objet et de préparer un nouveau G-code. Il suffit de démarrer l’impression, d’accéder au menu LCD – Regler – Lit et d’augmenter la température.